Les Sentiers de l’Étape

L’Etape est une maison d’hébergement, c’est-à-dire que les jeunes y vivent un peu comme dans un internat. La plupart vont à l’école (celle où ils allaient avant d’arriver chez nous) mais il nous arrive aussi d’accepter un jeune en décrochage scolaire.
Nous accueillons des jeunes âgés de 12 à 18 ans, filles ou garçons.
Le point commun des jeunes que nous accueillons est une difficulté majeure à rester en famille tant les conflits y ont pris beaucoup de place. Parfois, c’est le jeune qui n’en peut plus, parfois ses parents, parfois les deux à des degrés divers…

L’important pour nous n’est pas tellement l’origine, la nature ou la conséquence des conflits mais l’acceptation par chacun, le jeune et sa famille, d’un travail de réflexion sur ce qui leur arrive… et sur ce qu’ils peuvent en faire… Il ne s’agit pas de remettre l’autre en cause mais de réfléchir ensemble à comment ils en sont arrivés là et comment améliorer la situation.

C’est ainsi que se côtoient chez nous des jeunes de différents milieux, de différentes origines et ayant vécu des parcours différents…

La distance entre le jeune et sa famille qu’offre l’accueil du jeune chez nous, diminue le poids des tensions que leur vie en commun ravive au quotidien et permet donc à chacun de « souffler » un peu. Mais nous exigeons que chaque semaine, le jeune et sa famille se rencontrent chez nous pour un entretien avec notre psychologue et l’éducateur choisi pour accompagner le jeune (appelé éducateur référent). C’est lors de ces entretiens (appelés médiations) que va se construire petit à petit ce qui leur permettra peut-être de mieux se comprendre, de mieux comprendre l’autre… et de réenvisager l’avenir avec davantage de sérénité.
Voilà pour l’aspect « travail familial » de notre projet…
Reste… tout le reste : le quotidien d’un groupe de jeunes réunis par « un mal à vivre » et des éducateurs qui tentent de faire de chaque moment du quotidien un moment où le jeune en apprend sur lui, sa façon d’être en relation, de se dire, de se protéger, de provoquer… Le tout, au service de la résolution des difficultés qui ont fait notre rencontre…

Après deux mois de travail, nous nous retrouvons avec la famille chez le mandant pour faire le point. Notre soutien à la famille peut alors s’arrêter, prendre une autre forme (retour du jeune à la maison et maintient des rencontres hebdomadaires) ou être prolongé.

Il arrive aussi que la situation ne s’améliore pas suffisamment que pour imaginer le retour du jeune dans sa famille. Nous leur proposons alors de travailler sur les liens qui les unissent dans cette réalité où leur cohabitation n’est plus envisagée et en accord avec la famille, nous cherchons un ailleurs. Les plus jeunes seront généralement orientés vers une autre institution capable de les accueillir sur une durée plus longue, les plus âgés seront souvent dirigés vers une préparation à l’autonomie en appartement supervisé.

Projet Pédagogique

Nos coordonnées :

Les Sentiers de l’Etape, rue Emmanuel Mertens, 44 à 1150 Woluwé-Saint-Pierre
Tél : 02.770.72.72 | Fax : 02.77052.56 | email : etape |blob| lessentiers |punt| be

Notre équipe : 

Frédérique Dumont de Chassart – Coordinatrice
Corinne Veekman, Emilie Noul – Psychologues
Rayane Abdellaoui, Astrid Arnoldy, Alexis Bocque, Mohammed Daoudi, Bernard Hugo, Nicolas Laligand, Audrey Mercenier, Maud Sirjacobs – Educateurs(trices)

Jeannette Masewo Pembele, Rita Sneyers – Personnel d’entretien

Pour l’asbl:
Luc Somers – Directeur
Marie-Astrid de Walque, Anne-Marie Bertin – Personnel administratif
Patrick Rosier, Alassan Sow – Personnel ouvrier